Programme

Le programme du festival sera bientôt disponible en téléchargement (pdf) ici

32x45-modif-blog

Dédicaces

29 auteurs présents et la maison d’éditions L’employé du Moi.

Expositions

  • Jeux de mômes – Expo interactive pour enfants – Médiathèque du Bassin d’Aurillac – Salle Heure du conte (du 23/2 au 16/3) : Voici une exposition interactive et ludique créée autour de l’univers graphique gai et coloré de Dawid, afin de stimuler et développer les capacités d’observation, d’association et de langage de l’enfant.
  • Lionel Marty : Le Rêve de Jérusalem Médiathèque du Bassin d’Aurillac – Espace Animation (du 15/2 au 15/3) : 2017 sera l’année Lionel Marty, dans le bassin d’Aurillac. Non seulement il nous accompagnera, avec l’auteure Cécile Brosseau, dans le cadre d’une superbe résidence BD sur trois territoires cantaliens, mais il nous offre la primeur d’une exposition de planches originales issues de la série « Le Rêve de Jérusalem », dont les quatre tomes ont paru aux éditions Dupuis entre 2007 et 2010. Trois héros : un fou de Dieu, une guerrière sans merci, un jeune homme aux pouvoirs mal maîtrisés, forment un terrible triangle guerrier et amoureux aux temps des Croisades. Les dessins originaux de Lionel Marty permettront d’apprécier pleinement le talent qui est le sien pour rendre la dynamique d’une action, les mouvements, ainsi que la grandeur des paysages dans lesquels s’inscrivent les personnages. Des textes du scénariste Philippe Thirault complètent cette exposition inédite et à ne surtout pas rater.

  • Lost on the Lot, une exposition de Guerse et Pichelin Centre de Congrès (11 et 12/3) : Né d’une résidence de création autour de la rivière Lot entre 2011 et 2015, « Lost on the Lot » est à la fois une exposition et un album de bande dessinée. Après avoir parcouru le Lot et l’Aveyron, l’exposition fait une halte dans le bassin d’Aurillac. Ce projet atypique participe à la fois du récit de voyage, du reportage ethnographique et de la bande dessinée !
    « Lost on the Lot » a été réalisé par les bédéistes Guillaume Guerse et Marc Pichelin à la demande de Derrière Le Hublot, pôle des arts de la rue situé à Capdenac (12). L’exposition et le livre donnent à voir un territoire et des paysages mais nous permettent également de rencontrer et d’écouter une rivière, une ville, des personnes. On y découvre la recette de l’Estofinade et l’hommage que les auteurs rendent au travail effectué par Derrière le Hublot depuis maintenant 20 ans.

  •   » Quelques cases, bulles et vignettes de La Montagne  » – Centre de Congrès (11 et 12/3) :

    En partenariat avec les Archives départementales du Cantal et le soutien de La Montagne
    L’exposition présente plusieurs exemples de feuilletons, cartoons ou comic-strips parus dans le quotidien régional « La Montagne » durant les années 40, 50 et 60. Intrinsèquement liée, dès sa naissance à la presse, la BD est rapidement devenue un atout destiné à fidéliser les lecteurs. Au cours des décennies qualifiées de «Trente Glorieuses», la présence régulière de vignettes et de cases de BD dans «La Montagne» comme dans de nombreux quotidiens peut constituer un témoignage
    discret des évolutions sociales, culturelles, techniques, dont la presse est le reflet et
    le relais.
  • Les chemins verts de Cécile Brosseau & Lionel Marty Centre de Congrès (11 et 12/3) :

    Un partenariat Communauté d’Agglomération du Bassin d’Aurillac, Communauté de Communes du Pays de Mauriac, Communauté de Communes Sumène Artense

    La Médiathèque du Bassin d’Aurillac, la Médiathèque du Pays de Mauriac et la Piste des Arts de la Communauté de communes Sumène Artense se sont associées pour initier une résidence de création BD sur l’année 2017. Depuis janvier et jusqu’en octobre, les artistes lauréats, Cécile Brosseau et Lionel Marty viennent régulièrement travailler sur les trois territoires, pour créer un album à quatre mains et conduire ateliers et rencontres publiques. Cette exposition est le premier temps fort public de la résidence.

    Cécile Brosseau et Lionel Marty rencontreront le public et présenteront leur projet de résidence samedi 11, dans l’espace d’exposition, au Centre de Congrès.

  • Rock (Musiques) & BDMédiathèque du Bassin d’Aurillac (11 et 12/3) : Ou quand le 9e Art prend possession du 6ème. La bande dessinée a depuis longtemps un lien particulier avec la musique. Deux arts souvent liés que nous vous présenterons à travers diverses oeuvres.

Concours : Les animaux en cases

Remise des prix  – Espace Carmes  (12/3) à 15 h :

Pour cette troisième édition du concours de réalisation d’une planche BD, avec pour thème les animaux, les œuvres concourantes seront exposées durant tout le week-end du festival et soumises au suffrage des visiteurs. Les dessins sont répartis en deux catégories (moins de 15 ans, plus de 15 ans). Le prix du public de chaque catégorie viendra s’ajouter aux prix attribués par un jury.

2eme Prix BD des lycéens

Remise du prix pendant le Festival – Espaces Carmes (11/3) :

En 2016, l’auteur Thomas Bonis avait reçu le premier Prix des lycéens, avec Appa (Bamboo Editions). Qui cette année sera l’heureux-se élu-e ? Les élèves participants des Lycées Duclaux, Mermoz, Monnet et Pompidou ne révéleront pas leur vote avant samedi après-midi.

Ateliers BD tout public

Médiathèque du Bassin d’Aurillac (11 et 12/3) :

  • Samedi 10 h – 12 h : Atelier BD avec Dawid

  • Samedi 14 h – 16 h : Atelier BD avec Troïanowski Johan

  • Dimanche 10 h – 12 h : Atelier Manga avec Saïd Sassine

Rencontre avec Jean-Luc Masbou

Médiathèque du Bassin d’Aurillac (12/3) à 11h :

Dessinateur, entre autres, de la célébrissime série De Cape et de crocs (Alain Ayroles en est le scénariste), Masbou affectionne également l’écriture de scénarios.
Ses talents de coloriste font enfin de Masbou un auteur maîtrisant les diverses étapes de la création d’un album. Un échange avec lui autour de son parcours (il a passé deux années à Aurillac…), des origines de son trait, de son jeu avec les grands genres de la BD, etc. promet d’être riche à souhait. Bref, bienvenu dans le Masbou’s Club !

BD Concert

Come Prima, par Splendor In The GrassThéâtre d’Aurillac (11/3) : 

La splendide bande dessinée Come Prima, de l’auteur bordelais Alfred, reçoit en 2014 le prestigieux Fauve d’Or du Festival international de bande dessinée d’Angoulême.

Pendant 90 minutes, le spectateur de ce BD-Concert assiste à un enchaînement d’émotions, où les atmosphères psychologiques induites par le scénario et par les images projetées sont exprimées et transcendées par la musique live de Splendor In The Grass. Le groupe n’en est pas à son premier coup d’essai dans le monde de la BD, s’étant déjà fait repérer dans plusieurs festivals, et notamment à Aurillac en 2014, pour sa création BD Concert des Larmes de l’Assassin (Album de Thierry Murat).

En faisant apparaître et disparaître les phylactères, en déstructurant la mise en page initiale, la réalisation vidéo de Benjamin Lacquement invite, de par sa fluidité, à redécouvrir l’œuvre papier de Come Prima.

 Fresque collective

Avec Yann Degruel – Centre de Congrès (11 et 12/3) :

Après le succès de celle réalisée l’an dernier avec plusieurs jeunes visiteurs du festival, l’auteur Yann Degruel proposera à nouveau, samedi et dimanche en continu, de créer avec lui une grande fresque peinte à partir de l’univers des ses albums. Parents, prévoyez sièges et sandwichs ! Et n’hésitez pas à prendre le pinceau. Avec Yann, il est impossible de passer un mauvais moment…

Lecture dessinée

Anuki (Maupomé/Sénégas) – Naucelles – salle culturelle (11/3) :

Spectacle tout public à partir de 5 ans.

Une lecture dessinée est un spectacle durant lequel le dessinateur dessine en direct l’histoire contée par le lecteur, les dessins étant projetées sur un écran afin que les spectateurs puissent les voir.
Dans ce spectacle, plus qu’une lecture classique, nous vous proposons un jeu entre un scénariste un peu tyrannique et un dessinateur timide, chacun commentant les actions de l’autre, critiquant ses écarts, lui tendant des pièges, sous l’œil complice des spectateurs.

Cinéma

Le Cristal (11 et 12/3) :

Deux films d’animations seront diffusés au Cristal, toujours partenaire de notre festival. Cette année à l’affiche :

One Piece Film Gold

Tiré de la série de Eiichirō Oda – 13ème film de la saga

flyerA5_japanexpo2016.indd

Your name

De Makoto Shinkai (Voyage vers Agartha)

AFFICHE_YOURNAME.indd

Exposants

Espaces Les Carmes & Centre de Congrès (11 et 12/3)

  • Librairie Point-Virgule est à nouveau partenaire du Festival et vous proposera durant tout le week-end les albums des auteurs invités.
  • Lycée de la communication Saint-Géraud
  • Bouquinistes

L’entrée du Festival est gratuite, ainsi que celles des différents rendez-vous, excepté pour le cinéma (tarif réduit sur présentation du coupon à découper dans le programme)